Skip to content, sitemap or skip to search.

Personal tools
Join now
You are here: Home Free Software Supporter 2020 Free Software Supporter - Numéro 145, mai 2020

Free Software Supporter - Numéro 145, mai 2020

by Free Software Foundation Contributions Published on Apr 02, 2020 03:29 PM

Bienvenue dans le Free Software Supporter, le bulletin mensuel qui vous donne les dernières nouvelles de la Free Software Foundation (FSF) et fait le point sur ses actions -- lu par vous et 227,396 autres activistes. C'est 174 de plus que le mois dernier!

Traduit par l'April (travail collaboratif) trad-gnu@april.org. Les rares liens vers des textes en français sont indiqués par [fr].

Les vidéos du LibrePlanet 2020 sont disponibles en ligne

Le 23 avril

Vous cherchez des documents promotionnels divertissants et éducatifs à présenter lorsque vous expliquez aux gens l'importance du logiciel libre pour une société libre? Les enregistrements et diapos des sessions LibrePlanet 2020 (Libérons l'avenir) sont maintenant disponibles en ligne.

On peut trouver dans la vidéothèque du LibrePlanet trente autres sessions de cette première édition en ligne, très réussie. Et bien sûr l'histoire ne s'arrête pas là. Les archives contiennent aussi des heures d'enregistrement (conférences, sessions plénières et présentations courtes) datant des précédents congrès. Vous pouvez écouter pendant des heures tout un panel d'activistes du logiciel libre, d'experts et d'entrepreneurs qui ont partagé leur savoir avec l'auditoire du LibrePlanet au cours du temps, et ainsi étendre à l'infini votre connaissance du logiciel libre.

TABLE DES MATIÈRES

  • Tombola virtuelle LibrePlanet: Encouragez d'autres personnes à rejoindre la FSF et gagnez des prix!
  • Mieux que Zoom: Essayez ces logiciels libres pour rester en contact
  • Rester “en sécurité” en utilisant les médias en ligne: Les conseils de DBD pour vivre sans DRM pendant le confinement
  • Comment organiser la diffusion d'un congrès en direct en un peu moins d'une semaine
  • Stages d'été à la FSF! Postulez avant le 10 mai
  • Mise à jour fonctionnelle de Jitsi Meet, avril 2020
  • En adhérant à la FSF, vous rendez possibles des travaux importants et urgents
  • L'ICANN rejette la vente du Public Interest Registry (PIR) et du domaine racine .ORG
  • L'ACLU s'intéresse au traçage des contacts s'appuyant sur la technologie pour lutter contre la pandémie de COVID-19
  • Free Software Foundation Europe (FSFE): Toute application de traçage du coronavirus doit être libre et utilisée volontairement
  • FSFE: NGI Pointer lance des appels à financement pour des projets destinés à améliorer Internet
  • S'attaquer à la bête: Utiliser GNU Health pour aider à combattre l'épidémie de COVID-19
  • Défense de la liberté des logiciels pendant la pandémie
  • Les fermetures massives d'écoles dans le sillage du coronavirus engendrent une nouvelle vague de surveillance des élèves
  • Les Pays-Bas s'engagent en faveur du logiciel libre par défaut
  • Comment le logiciel libre a-t-il construit un mouvement sociétal?
  • Article de RMS: “Dire non à une informatique injuste, même une seule fois, est utile”
  • Contribuer à distance: Mon stage avec l'équipe des campagnes à partir de l'Italie
  • Cataloguer les logiciels libres
  • GNU MediaGoblin: nous sommes toujours là!
  • La Fondation GNOME et Endless lancent le premier Défi de l'engagement communautaire
  • Sortie de GNU Guix 1.1.0
  • Rejoignez les activistes turcs du libre au congrès ÖzgürKon les 16 et 17 mai!
  • Quoi de neuf en avril du côté de GNU Emacs?
  • Rejoignez la FSF et ses amis pour mettre à jour le Répertoire du logiciel libre
  • Ressource sélectionnée de LibrePlanet: Remote Communication
  • Coup de projecteur sur GNU avec Mike Gerwitz: 16 nouvelles parutions
  • Événements impliquant la FSF et le logiciel libre
  • Merci GNU!
  • Transfert à la FSF de copyrights sur des contributions à GNU
  • Traductions du Free Software Supporter
  • Agissez avec la FSF

Invitez vos amis à s'abonner et contribuez à élargir notre audience en mettant notre widget d'abonnement sur votre site.

Vous avez raté un numéro? Les anciens sont ici: https://www.fsf.org/free-software-supporter.

Vous voulez lire ce bulletin dans une autre langue? Sautez au bas de cette page pour lire la traduction du Supporter en espagnol ou en portugais.


Tombola virtuelle LibrePlanet: Encouragez d'autres personnes à rejoindre la FSF et gagnez des prix!

Le 30 avril

Bien que le LibrePlanet se soit tenu en ligne cette année, nous avons toujours des récompenses pour la tombola qui était prévue, récompenses généreusement offertes par Technoethical, Vikings, JMP.chat, No Starch Press et ThinkPenguin. Pour un temps limité, vous avez la possibilité de gagner ces prix tout en nous aidant à faire grandir la communauté du logiciel libre et en soutenant le congrès LibrePlanet de l'année prochaine.

Du 30 avril 2020 au 31 mai 2020, le FSF organisera une campagne de parrainage de membres associés. Vous trouverez votre lien de référence personnel sur le tableau de bord après vous être connecté à https://my.fsf.org/. Si deux nouveaux membres, ou plus, s'inscrivent en utilisant votre lien de référence, vous pouvez gagner un prix!

Mieux que Zoom: Essayez ces logiciels libres pour rester en contact

Le 3 avril

La pandémie de COVID-19 a entraîné de nombreux changements dans la manière dont les gens travaillent, jouent et communiquent. À l'heure actuelle,beaucoup d'entre nous ont pris l'habitude d'utiliser des outils de communication à distance ou de vidéoconférence pour rester en contact avec nos amis et notre famille. Dans des moments comme celui-ci, il devient d'autant plus important de se souvenir que des outils comme Zoom, Slack, et Facebook Messenger ne sont pas des services publics anodins. Bien que leurs éditeurs aient peut-être été sincères en s'exprimant vis-à-vis de la communauté mondiale, ils n'ont pas abordé les problèmes éthiques fondamentaux que pose tout logiciel privateur.

Il n'y a pas de meilleur moment qu'actuellement pour exiger l'utilisation d'un logiciel éthique dans votre communication à distance avec vos amis et votre famille -- ce qui vous permettra également de faire connaître le logiciel libre et son message. Cet article énumère les outils de communication vidéo, audio, en mode texte et autres qui vous traiteront, vous et vos proches, avec le respect que vous méritez.

Rester “en sécurité” en utilisant les médias en ligne: Les conseils de DBD pour vivre sans DRM pendant le confinement

Le 4 avril

Alors que la plupart d'entre nous sont enfermés à la maison du fait de la pandémie de COVID-19, il est naturel que nous nous tournions vers les films en ligne, la musique et autres médias pour aider à passer le temps. Pour la plupart des gens, cela implique de se tourner vers des services de diffusion en continu sur Internet, pratiques, “tout-en-un,” qui proposent un éventail infini de recommandations pour faire passer les heures. Le “gavage,” c'est bien beau de temps en temps, mais nous devons veiller à ce que les moyens utilisés pour nous procurer de la musique et des vidéos ne s'accompagnent pas de compromis avec notre liberté.

Comme nous l'avons déjà mentionné, Netflix et autres géants du multimédia sont responsables du maintien de la pratique des DRM (Digital Restrictions Management -- gestion numérique des restrictions), et il est important de ne pas leur verser les frais d'abonnement dont ils ont besoin pour continuer à vivre. Il est également important, même dans des circonstances moins difficiles, de soutenir les entreprises et les sites web qui proposent des médias sans DRM et de les faire connaître à nos amis. Ainsi, pour augmenter votre collection de sites de streaming sans DRM et souvent gratuits qui préservent vos droits, voici une sélection tirée de notre Guide pour un environnement sans DRM.

Comment organiser la diffusion d'un congrès en direct en un peu moins d'une semaine

Le 16 avril

Pour la toute première fois, le LibrePlanet s'est déroulé en 2020 de manière entièrement virtuelle en raison des problèmes actuels causés par la pandémie de coronavirus. Lors de notre dernière semaine de préparatifs avant le direct, des nouvelles de plus en plus inquiétantes liées au virus nous ont fait réaliser qu'il n'était pas responsable de tenir physiquement notre congrès habituel sur la liberté des logiciels, tout en protégeant la sécurité de nos participants et de leurs communautés. Nous avons donc tout remis en cause pour finalement apporter 35 présentations sur le logiciel libre à notre communauté, à travers le filtre d'un écran d'ordinateur. Après le congrès, beaucoup nous ont demandé des détails sur ce que nous avons utilisé pour cela. Nous profitons de l'occasion pour expliquer comment nous avons pu créer une expérience virtuelle interactive et éducative entièrement libre.

Stages d'été à la FSF! Postulez avant le 10 mai

Le 21 avril

La FSF recherche des stagiaires d'été qui travailleront dans l'un des trois domaines suivants: campagnes, licences, ou équipe technique.

Alors que d'habitude nous préférons des stagiaires sur site (ici à Boston), la FSF n'accueillera cet été, en raison du COVID-19, que des stagiaires à distance. C'est pourquoi les candidature venues du monde entier seront prises en considération.

Mise à jour fonctionnelle de Jitsi Meet, avril 2020

Le 7 avril, par Saúl Ibarra Corretgé

Jitsi est le logiciel libre de vidéoconférence que la FSF a choisi pour diffuser et enregistrer le congrès LibrePlanet 2020. Cet article détaille quelques-unes des plus récentes mises à jour qui rendent Jitsi plus simple à utiliser.

En adhérant à la FSF, vous rendez possibles des travaux importants et urgents

Le 22 avril

L'une des choses que nous avons apprises lors de la réunion annuelle des membres qui a pris place au cours du congrès en ligne LibrePlanet 2020, c'est qu'il est bon de partager sur notre travail. Les membres associés de la FSF sont au cœur de notre communauté, et nous voudrions donc partager certaines des actions que nous entreprenons, celles qui nous viennent à l'esprit, et les moyens de vous impliquer davantage! (Pas encore membre? Il y a plus de raisons passionnantes que jamais d'adhérer à la FSF!)

L'ICANN rejette la vente du Public Interest Registry (PIR) et du domaine racine .ORG

Le 1er mai, de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers)

Aujourd'hui, le conseil d'administration de l'ICANN a pris la décision de rejeter la proposition que le Public Interest Registry (PIR) lui a soumise, concernant sa prise de contrôle par une entité extérieure et le changement de sa nature juridique.

Après avoir exercé du mieux possible une diligence raisonnable, la direction de l'ICANN a estimé que refuser son consentement au transfert du PIR de l'Internet Society (ISOC) à Ethos Capital était raisonnable et que c'était la meilleure chose à faire.

C'est une nouvelle fantastique: pendant vingt ans, le .ORG a été le refuge en ligne des associations à but non lucratif et des groupes communautaires de par le monde. Il sert à la fois ces organisations et le public, en aidant à se repérer et en apportant confiance, information, partage de ressources et promotion. La FSF était l'une des 900 organisations, ou presque, qui ont signé une déclaration s'opposant au transfert. Vous pourrez trouver à https://savedotorg.org/ plus de renseignements sur le combat contre le changement proposé.

L'ACLU s'intéresse au traçage des contacts s'appuyant sur la technologie pour lutter contre la pandémie de COVID-19

Le 16 avril, par Daniel Kahn Gillmor

L'ACLU a publié un livre blanc pour examiner la manière d'évaluer certains nouveaux schémas cryptographiques qui sont envisagés pour le traçage des contacts assisté par la technologie, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Ce document propose des lignes directrices pour réfléchir à de tels projets potentiels ainsi que sur les types de garanties que nous devons attendre et exiger de ces systèmes afin de pouvoir s'attaquer au problème (temporaire, espérons-le) de la pandémie sans pour autant créer une crise permanente des libertés civiles.

Free Software Foundation Europe (FSFE): Toute application de traçage du coronavirus doit être libre et utilisée volontairement

Le 2 avril, de la FSFE

La FSFE exige que l'utilisation des technologies de traçage visant à casser les chaînes épidémiques soit proposée uniquement sur la base du volontariat, qu'elle respecte les droits fondamentaux et que le logiciel soit publié sous une licence libre.

FSFE: NGI Pointer lance des appels à financement pour des projets destinés à améliorer Internet

Le 27 avril, de la FSFE

La FSFE a rejoint le conseil consultatif de NGI Pointer, l'un des projets faisant partie de l'initiative “Internet de la prochaine génération” (NGI) de la Commission européenne. Ce faisant, la FSFE élargit la portée de son travail pour l'initiative NGI, en ajoutant son soutien à NGI Pointer à sa collaboration actuelle avec NGI Zero.

NGI Pointer est une initiative de la Commission européenne visant à fournir un financement et une expertise aux projets de logiciel libre qui peuvent améliorer Internet en tant que plateforme. La FSFE a rejoint son Conseil consultatif pour fournir une assistance aux projets participants. Le premier appel à candidatures pour rejoindre NGI Pointer est désormais ouvert jusqu'au 1er juin 2020.

S'attaquer à la bête: Utiliser GNU Health pour aider à combattre l'épidémie de COVID-19

Le 31 mars, par le Docteur Luis Falcón

Le monde affronte une terrible crise sanitaire, économique et sociale. Une minuscule structure de 50 nm de diamètre a mis à genou les économies les plus puissantes du monde et des centaines de milliers de personnes ont tragiquement succombé au COVID-19.

Cet article est une invitation aux gouvernements à embrasser GNU Health et le logiciel libre pour le bien de leur système de santé publique dans le contexte de l'épidémie de COVID-19.

Si vous utilisez déjà GNU Health, prenez cet article comme un guide d'optimisation de votre implémentation et de son usage quotidien. Même s'il est centré sur la maladie COVID-19, la plupart des sujets sont applicables à toute implémentation de GNU Health.

Défense de la liberté des logiciels pendant la pandémie

Le 21 avril, par Deb Nicholson

La plupart d'entre nous ont déjà reçu de très nombreux courriels indiquant à quel point les chaînes de restauration rapide, les entreprises qui vendent des survêtements et les fabricants de savon sont “là pour vous,” surtout “en ces temps difficiles.” Certains sont sincères lorsqu'ils vous assurent que leur entreprise fait des dons à des organisations à but charitable ou qu'ils sont vraiment, vraiment, en train de tout nettoyer. Nous, organisations à but charitable, bien qu'également “là pour vous,” surtout “en ces temps difficiles,” avons généralement plus de travail pendant les crises. C'est pourquoi nous mettons l'accent sur nos activités tout en allégeant un peu notre marketing.

Les communautés du Conservatoire ont réagi à la pandémie mondiale de plusieurs façons. Tout d'abord, nous sommes tous reconnaissants envers la communauté mondiale et distante du logiciel libre -- d'autant plus que de nombreux événements clés sont annulés ou se transforment en expériences en ligne. Beaucoup d'entre nous cherchent comment mieux servir les personnes qui comptent sur nous, soit en améliorant les outils que nous offrons, soit en augmentant notre soutien, soit les deux. Voici un échantillon de ce que nos projets accomplissent pendant la pandémie.

Les fermetures massives d'écoles dans le sillage du coronavirus engendrent une nouvelle vague de surveillance des élèves

Le 1er avril, par Drew Harwell

L’œil inquisiteur des technologies de surveillance privatrice envahit les maisons, les chambres et les ordinateurs des élèves au travers d'une surveillance en ligne obligatoire pour le contrôle continu. Les entreprises conservent les droits sur une quantité ahurissante de données personnelles et, comme c'est la norme avec le logiciel privateur, ne laissent aux élèves et à leurs familles aucun contrôle sur ces informations, ni même le droit de savoir lesquelles ont été récoltées.

Les Pays-Bas s'engagent en faveur du logiciel libre par défaut

Le 24 avril, par Nico Rikken

Dans une lettre ouverte au Parlement, le ministre néerlandais des Affaires intérieures Raymond Knops s'engage dans une politique de “logiciel libre par défaut” et souligne ses avantages pour la société. Les réglementations actuelles des marchés doivent être reformulées pour permettre la publication de logiciels libres par le gouvernement.

Comment le logiciel libre a-t-il construit un mouvement sociétal?

Le 14 avril, par Justin W. Flory

Le mouvement du logiciel libre trouve ses origines dans les années 1980. Dans le cadre d'une conférence que j'ai donnée avec mon collègue et ami Mike Nolan au FOSDEM 2020, nous avons analysé comment le mouvement du logiciel libre est apparu en réponse au changement du monde numérique, en trois phases différentes. Cet article explore cette suite d'événements et les remet dans leur contexte, pour comprendre comment le mouvement sociétal que nous appelons “logiciel libre” s'est construit.

Article de RMS: “Dire non à une informatique injuste, même une seule fois, est utile”

Le 4 mai, par Richard M. Stallman

Dans cet article publié sur https://gnu.org, le fondateur du mouvement du logiciel libre Richard Stallman (RMS) corrige un malentendu courant: l'utilisation de tout logiciel non libre devrait être considérée comme une capitulation complète et constituerait un motif d'excommunication des milieux du logiciel libre. RMS affirme que “rien n'est plus éloigné de la vérité,” et la Free Software Foundation (FSF) est d'accord.

Cependant, chaque étape vers une liberté totale -- qu'elle signifie installer et enseigner un nouveau programme libre, ou refuser une activité qui nécessite un programme privateur -- est importante. En outre, tout refus de participer à une discussion sur Zoom ou sur Skype est un moment d'apprentissage qui vous donne l'occasion d'éduquer vos amis, vos collègues ou vos proches sur l'importance de la liberté des logiciels.

Contribuer à distance: Mon stage avec l'équipe des campagnes

Le 13 avril, par Leonardo Luca Vignini

Bonjour tout le monde! Je m'appelle Leonardo Luca Vignini. Je suis né et j'habite toujours en Italie, dans une ville qui s'appelle Imola, près de Bologne. Actuellement je suis stagiaire à la FSF et je travaille en particulier avec l'équipe des campagnes. J'apprends comment gérer les contacts avec CiviCRM, j'écris aux journalistes et organisations pour les informer de nos campagnes, et j'apprends comment s'y prend la FSF pour prêcher la bonne parole et sensibiliser les gens au logiciel libre. Par ces activités, j'approfondis certains aspects du logiciel libre que je ne connaissais pas.

Cataloguer les logiciels libres

Le 3 avril, par Lorenzo L. Ancora

Le Répertoire du logiciel libre est un catalogue collaboratif de logiciels qui vise à être la source primaire présentant tous les logiciels libres. Chaque programme libre a sa page dans le Répertoire, à partir de laquelle il est possible d'étudier son évolution en termes technologiques et juridiques au moyen d'un système chronologique similaire à celui de Wikipedia. Voici une description, faite par l'un des administrateurs bénévoles du Répertoire, du travail que cela implique et des raisons pour lesquelles ce travail est difficile mais enrichissant, et aussi très important pour le mouvement du logiciel libre.

GNU MediaGoblin: nous sommes toujours là!

Le 7 avril, par Ben Sturmfels

Bien que le développement de GNU MediaGoblin ait ralenti au cours des dernières années, le travail ne s'est pas arrêté pour autant. Il en est résulté des améliorations significatives, comme la vidéo en multi-résolution, les sous-titres vidéo (Saksham) et une flopée d'améliorations mineures et de corrections de bogues. Comme la plupart des projets conduits par la communauté, le progrès ne se manifeste que si les gens participent et le font advenir.

La Fondation GNOME et Endless lancent le premier Défi de l'engagement communautaire

Le 7 avril, de la Fondation GNOME

La Fondation GNOME, en collaboration avec Endless, est fière d'annoncer qu'à partir du 9 avril les contributions au premier Community Engagement Challenge (Défi de l'engagement communautaire) seront acceptées. Voilà une nouvelle occasion de soumettre un projet qui fera participer les codeurs débutants à la communauté du logiciel libre.

Le Défi est un concours en trois phases cherchant à susciter des idées stimulantes qui aideront à connecter la prochaine génération de codeurs à la communauté du logiciel libre et à la garder active et engagée pour les années à venir. Des prix pouvant atteindre 65000$ attendent les individus ou les équipes ayant présenté les meilleures contributions.

Sortie de GNU Guix 1.1.0

Le 15 avril, par Ludovic Courtès et Marius Bakke

Nous avons le plaisir d'annoncer la sortie de GNU Guix version 1.1.0! Cette version comprend des images ISO-9660 d'installation, une machine virtuelle et des archives tar pour installer le gestionnaire de paquets sur votre distro GNU/Linux, aussi bien à partir des binaires que des sources. Les utilisateurs de Guix peuvent faire la mise à jour en exécutant guix pull.

Rejoignez les activistes turcs du libre au congrès ÖzgürKon les 16 et 17 mai!

Le 11 avril, d'Özcan Oğuz

ÖzgürKon est un congrès international en ligne organisé par Özgür Yazılım Derneği. 2020 nous a apporté une pandémie imprévue à laquelle personne n'était préparé. Le COVID-19 a créé un vide événementiel car les gens ne sont plus en mesure de se rassembler physiquement. ÖzgürKon a pour but de remplir ce vide en rassemblant la communauté du logiciel libre dans l'espace virtuel et de souligner l'importance du logiciel libre à la lumière des développements actuels.

Les activistes turcs du logiciel libre ont une perspective inégalée sur la nécessité de la liberté du logiciel, et les activistes à l'origine d'ÖzgürKon ont été impliqués dans des actions destinées à aider les minorités d'Anatolie à préserver leur langue et leur culture. La vidéo de leur intervention sur ce sujet au LibrePlanet 2020 est maintenant disponible.

Quoi de neuf en avril du côté de GNU Emacs?

Le 27 avril, par Sacha Chua

Dans ces numéros: Thèmes Ayu pour Emacs, pourquoi Emacs et si carré et plus encore!

Rejoignez la FSF et ses amis pour mettre à jour le Répertoire du logiciel libre

Des dizaines de milliers de personnes visitent chaque mois directory.fsf.org pour y découvrir des logiciels libres. Chaque rubrique du répertoire contient une multitude d'informations pratiques, depuis les descriptions et la catégorisation de base jusqu'aux systèmes de contrôle de version, canaux IRC, documentation et licence. Le Répertoire du logiciel libre est une superbe ressource pour les utilisateurs de logiciels depuis une dizaine d'années, mais il a besoin de votre aide pour rester à jour avec les nouveaux et passionnants projets libres.

Pour donner un coup de main, rejoignez nos rendez-vous IRC hebdomadaires du vendredi. Cela se passe sur le canal #fsf de irc.gnu.org, et on y rencontre généralement une poignée d'habitués ainsi que des nouveaux. Chacun y est le bienvenu.

La prochaine réunion se tiendra le vendredi 8 mai de 12h à 15h EDT (16h à 19h UTC). Vous trouverez les détails sur:

Ressource sélectionnée de LibrePlanet: Remote Communication

Chaque mois sur le wiki de LibrePlanet, nous présentons une ressource intéressante et pratique qui souvent pourrait avoir besoin d'un coup de main.

Ce mois-ci, nous mettons en avant la page Remote Communication (communication à distance), qui donne des informations sur les outils libres de communication à distance dont on a tant besoin pour remplacer des logiciels privateurs d'utilisation courante tels que Zoom et Slack. N'hésitez pas à adopter, diffuser et améliorer cette ressource importante.

Vous avez une suggestion pour la ressource sélectionnée du mois prochain? Faites-le nous savoir en écrivant à campaigns@fsf.org.

Coup de projecteur sur GNU avec Mike Gerwitz: 16 nouvelles parutions

16 sorties le mois dernier (en date du 28 avril 2020):

Pour être informé de la plupart des parutions GNU, abonnez-vous à la liste de diffusion: https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/info-gnu.

Téléchargements: presque tous les logiciels GNU sont disponibles sur le serveur https://ftp.gnu.org/gnu/, ou de préférence sur un de ses miroirs; voir la liste sur https://www.gnu.org/prep/ftp.html. Vous pouvez utiliser l'URL https://ftpmirror.gnu.org/ pour être redirigé automatiquement sur un miroir proche de chez vous et à jour (avec un peu de chance).

De nombreux paquets GNU, de même que le système GNU dans son ensemble, sont à la recherche de mainteneurs et autre assistance. Merci d'aller voir https://www.gnu.org/server/takeaction.html#unmaint [fr] si vous souhaitez apporter votre aide. La page générale sur la manière d'aider GNU est ici: https://www.gnu.org/help/help.html [fr].

Si vous avez un programme qui fonctionne, ou presque, et que vous voulez l'offrir au projet GNU en tant que paquet GNU, consultez https://www.gnu.org/help/evaluation.html [fr].

Comme toujours, n'hésitez pas à nous écrire à maintainers@gnu.org avec toutes les questions GNU que vous voulez ou vos suggestions pour les prochains numéros.

Événements impliquant la FSF et le logiciel libre

Merci GNU!

Nous sommes reconnaissants à chacune des personnes qui a fait un don à la Free Software Foundation, mais nous voudrions donner une mention spéciale à celles qui ont fait un don de 500$ ou plus le mois dernier.

Ce mois-ci, un grand merci GNU à:

  • Edward Flick
  • François Badier
  • Richard Case
  • Ron Horrell

Vous pouvez ajouter votre nom à la liste en faisant un don sur https://donate.fsf.org/.

Transfert à la FSF de copyrights sur des contributions à GNU

Quand vous transférez votre copyright à la FSF, vous nous aidez à défendre la GPL et à maintenir la liberté du logiciel. Les personnes ci-dessous ont transféré leur copyright à la FSF le mois dernier:

  • Fredrik Strupe (Binutils)
  • Jan Willem Jagersma (Binutils, GCC)
  • Kartik Ohri (Gnuastro)
  • Madhav Bansal (Gnuastro)
  • Sachin Singh (Gnuastro)
  • Sreedhar Vaddi (glibc)
  • YUE Daian (Emacs)
  • Zisheng Huang (Wget)

Vous voulez voir votre nom sur cette liste? Contribuez à GNU et transférez votre copyright à la FSF.

Traductions du Free Software Supporter

El Free Software Supporter está disponible en español. Para ver la versión en español haz click aqui: https://www.fsf.org/free-software-supporter/2020/mayo

Para cambiar las preferencias de usuario y recibir los próximos números del Supporter en español, haz click aquí: https://my.fsf.org/civicrm/profile/create?reset=1&gid=34&id={contact.contact_id}&{contact.checksum}

O Free Software Supporter está disponível em português. Para ver a versão em português, clique aqui: https://www.fsf.org/free-software-supporter/2020/maio

Para alterar as preferências do usuário e receber as próximas edições do Supporter em português, clique aqui: https://my.fsf.org/civicrm/profile/create?reset=1&gid=34&id={contact.contact_id}&{contact.checksum}

Agissez avec la FSF

Des contributions provenant de milliers d'adhérents rendent possible le travail de la FSF. Vous pouvez contribuer, vous aussi, en la rejoignant sur https://my.fsf.org/join. Si vous êtes déjà adhérent, vous pouvez nous aider à recruter de nouveaux membres (et gagner des récompenses) en ajoutant une ligne comme celle-ci à votre signature de courriel, avec votre numéro d'adhérent:

Je suis membre de la FSF. Aidez-nous à défendre la liberté du logiciel! https://my.fsf.org/join

La FSF recherche aussi en permanence des bénévoles (https://www.fsf.org/volunteer). De l'évangélisation au hacking, de la coordination des tâches au remplissage d'enveloppes -- chacun trouvera de quoi faire. Par ailleurs, faites un tour dans notre section “activisme” (https://www.fsf.org/campaigns) et agissez contre les brevets logiciels, contre les DRM, pour l'adoption du logiciel libre et du standard OpenDocument, contre la RIAA et plus encore.

Copyright © 2020 Free Software Foundation, Inc.

Ce texte est régi par la licence Creative Commons attribution, non transposée 4.0 (CC BY 4.0). Vous trouverez une copie de cette licence sur https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/deed.fr [fr].

Document Actions

The FSF is a charity with a worldwide mission to advance software freedom — learn about our history and work.

fsf.org is powered by:

 

Send your feedback on our translations and new translations of pages to campaigns@fsf.org.